Kintsugi painting

Un éclat vibrant

Qu’est-ce que le Kintsugi ?

Le Kintsugi est une technique japonaise, elle consiste à réparer un objet en soulignant ses lignes de failles avec de la poudre d’or, au lieu de chercher à les masquer.

Le mot Kintsugi vient du Japonais Kin signifiant Or et Tsugi significant Jointure, ce qui veut littéralement dire Jointure à l’or.

Ses fissures sont soulignées de couches de laque et saupoudrées d’or, donnant ainsi l’illusion d’une coulée d’or.

L’objet révèle ainsi tout son éclat.

La Symbolique du Kintsugi  

La philosophie du Kintsugi va bien au-delà d’une simple pratique artistique : on touche à la symbolique de la guérison et de la résilience.

Soigné, puis honoré, l’objet cassé assume son passé, et devient paradoxalement plus résistant, plus beau et plus précieux qu’avant «le choc».

Qu’est-ce que le « Kintsugi Painting » ?

Inspirée par le Kintsugi, j’ai créé le Kintsugi Painting. Ici, le bol est remplacé par une peinture créée par vous, ou une photographie ou une image, en résonance avec vos émotions.
La démarche artistique, technique, symbolique et philosophique reste la même.

Kintsugi atelier

Etape par étape

Patience et concentration

Etape 1 : Déchirez : La reconstruction

  • Eprouvez : un imprévu, un choc, la chute.
  • Acceptez : reprenez vos esprits, et rassemblez les morceaux.
  • Décidez : faites le choix de donner une deuxième chance à l’oeuvre au lieu de la jeter.
  • Etudiez : comment je vais m’y prendre ?
  • Imaginez : soyez créatif et osez penser différemment.
  • Visualisez : concentrez-vous et représentez-vous la vision de l’oeuvre réparée dans toute sa splendeur.

Etape 2 : Assemblez : L’observation

  • Rassemblez les morceaux de papier, comme on rassemble les pièces du puzzle de sa vie.
  • Préparez : réunissez tous les outils, pinceaux, colle, poudre d’or.
  • Reconstituez : observez et assemblez le «puzzle» pour préparer la réparation.
  • Transformez : changez le poison en antidote.
  • Rassemblez : collez les morceaux pour reconstituer l’oeuvre.
  • Comblez : si un morceau manque, préparez et recréez-le patiemment avec de la colle et du papier.
  • Associez : vous pouvez choisir un morceau de papier provenant d’une autre image pour combler le manque de façon originale et joyeuse.

Etape 3 : Patientez

  • Positionnez : les morceaux bien en place.
  • Déposez : la colle sur chaque morceau de papier, minutieusement, lentement.
  • Nettoyez : les instruments (spatules, coupelle, pinceaux…)
  • Attendez : patiemment que l’oeuvre sèche.

Etape 4 : Réparez : le Souffle de la vie

  • Touchez : la surface doit être bien sèche.
  • Appliquez : sur l’oeuvre une fine couche de colle à l’aide d’un pinceau.
  • Respirez : régulièrement et calmement, concentrez-vous et ayez des gestes lents, mesurés et précis pour dessiner la ligne la plus fine possible. Laissez sécher.
  • Réanimez : les cicatrices sont désormais recouvertes d’une belle colle, elles ont guéri l’oeuvre et lui ont donné un second souffle.
  • Laissez à nouveau sécher.

Etape 5 : Révélez : la renaissance

  • Appliquez : sur toutes les cicatrices de l’oeuvre une fine couche de colle à l’aide d’un pinceau.
  • Illuminez : placez la poudre d’or sur un pinceau ou dans un tube d’application et saupoudrez-la délicatement sur la colle sans la toucher.
  • Récupérez : à l’aide du pinceau, la poudre d’or en excédent pour votre prochaine création. Puis laissez à nouveau sécher quelques heures.
  • Dévoilez : une fois la colle sèche, ôtez l’excédent de poudre d’or et révélez les cicatrices d’or.
  • Protégez : passez une fine couche de colle protectrice pour stabiliser l’or. Laissez sécher à nouveau quelques heures.
  • Resplendissez : faite étinceler l’or.

 Etape 6 : Sublimez

  • Observez : prenez du recul et contemplez l’oeuvre réparée et sublimée dans toute son unité, portant avec noblesse ses cicatrices d’or.
  • Admirez : remarquez comme l’oeuvre cassée s’est réincarnée en une œuvre d’art précieuse, unique et inestimable.
  • Contemplez : rappelez-vous de l’histoire que cette oeuvre porte en ses cicatrices.
  • Ressentez : la colle a durci en séchant, sentez combien l’oeuvre est encore plus solide qu’avant la réparation.
  • Assumez : acceptez  avec fierté l’imperfection.  La peinture est encore plus belle et plus précieuse une fois déchirée et réparée.
  • Exposez : présentez votre création à votre entourage. Racontez son histoire pour inspirer les autres, et leur souffler l’idée qu’il est possible de réparer.

Informations concernant l’atelier

Kintsugi painting

DURÉE & TARIF

Les Ateliers ont lieu toute l’année, de façon ponctuelle. Pour connaître les dates et le lieu, Abonnez-vous à ma Lettre et suivez-moi sur Instagram.

Durée de l’atelier : de 10h00 à 13h00 (3 heures)
Tarif : 55 euros par participant, comprenant le matériel (sauf le déjeuner)
Nombre de personnes par atelier : 10
Lieu : Séville,  vous sera communiqué à travers ma lettre, inscrivez-vous !
Contact : contact.marikagerone@gmail.com

FOURNITURE

Le matériel et le support papier sont fournis : peinture, peinture dorée, poudre d’or, feuille d’or, pinceaux, papiers créatifs, photographies, images, illustrations, ciseaux, colle, vernis.

Pour une création plus personnelle, je vous invite à apporter vos images, celles qui font sens pour vous. Vous compléterez votre oeuvre avec le matériel mis à votre disposition à l’Atelier.

 

Mise-à-jour : Mai 2024

Pin It on Pinterest

Share This